Handball : Massy impuissant face à Chartres

Handball [Proligue] : Massy impuissant face à Chartres

0
PARTAGER
Etienne Lamy et ses partenaires ont été mis à mal par la défense de Chartres. ©C.P.

Malgré un combat de haute lutte vendredi soir contre Chartres, leader incontesté de la Proligue, le Massy-Essonne Handball (5e) a subi la loi du plus fort (31-34).

Des regrets. Les Massicois peuvent en avoir. Malgré l’avantage au score de Chartres en fin de partie, les hommes de Tarik Hayatoune ont bien failli jouer un vilain tour au leader de la Proligue. « Ils ont été bons dans de nombreux secteurs de jeu et notamment le jeu rapide », souffle le technicien essonniens. Des séquences parfaitement huilées que même la deuxième meilleure défense du championnat n’a pas su freiner. Menés de deux longueurs à la pause (12-14), les partenaires d’Alexis Poirier — qui fêtait ses 33 ans — ont manqué de fraîcheur physique pour passer devant au tableau d’affichage (17-18, 35e). « On a commis de nombreuses maladresses avec beaucoup de pertes de balles. Derrière, ça nous a mis dans le trou et Chartres s’est échappé (21-27, 46e) », explique Antoine Conta, l’ailier massicois quelque peu frustré de l’issue de la rencontre. Un sentiment partagé par son coach Tarik Hayatoune, assez remonté contre le corps arbitral : « Je n’aime pas critiquer les arbitres mais ce soir, il y a eu quelques décisions qui ne me semblent pas très cohérentes ».

Onufriyenko monstrueux
Avec onze réalisations, il a remis l’église au milieu du village. Lors des périodes de doutes de Chartres, l’Ukrainien Sergiy Onufriyenko n’a pas hésité à s’accaparer le cuir pour ainsi mystifier Alexis Poirier (5 arrêts) mais également le jeune Justin Portat (2 arrêts). « Tu peux préparer tout ce que tu veux contre lui… Il est pratiquement injouable. Il attaque, il défend. C’est le véritable facteur X de Chartres », confie Tarik Hayatoune.

Un match pour valider les play-offs
En repos la semaine prochaine, les Massicois sont désormais focus sur le déplacement de Dijon (3e) le 19 avril prochain. Un important déplacement quand on sait que ce soir, Limoges (6e) et Saran (7e) se sont imposés, respectivement à Nice (31-24) et contre Caen (34-31). « Cela va être serré jusqu’à la fin. Il nous reste trois matchs (ndlr : Dijon, Cherbourg et Créteil). Il faut que l’on en gagne un sur les trois pour assurer notre place en play-offs », conclut Johann Caron, le capitaine du MEHB.

Jérémy Andrieux

MASSY – CHARTRES : 31-34 (12-14). Arbitres : Martin Calvo et Veroncini.
MASSY. Gardiens : Poirier (5 arrêts), Portat (2 arrêts). Joueurs de champ : Pirani (2 buts sur 3 tirs), Caron (cap., 1/6), Bellahcene (3/5), Portet (4/4), Conta (4/6), Lamy (3/4) puis Krepa, Renault (1/1), Cramoisy (1/2), Goncalvès (0/1), Brkljacic (6/10 dont 3/3 sur pen.), Réault (1/1), Aguilar (4/5). Entr. : Hayatoune.
CHARTRES. Gardiens : Candeias (4 arrêts), Grahovac (3 arrêts). Joueurs de champ : Molinie (cap., 3/8 dont 1/1 sur pen.), Kieffer (0/2), Onufriyenko (11/13 dont 1/1 sur pen.), Cham (4/5), Ben Ali (1/3), Tchitombi (1/3) puis Lemarie, Feutrier (2/2), Kudinov (3/6), Benezit (2/2), Petiot, Roche (3/3), Mikita (4/5). Entr. : Delarue.

LAISSER UNE RÉPONSE