L’Essonne, point stratégique de la logistique

L’Essonne, point stratégique de la logistique

0
PARTAGER
Avec ses lecteurs automatisés et ses tapis, ce centre UPS d'Evry/Corbeil peut traiter jusqu'à 37 000 colis par heure.

Le géant américain UPS a inauguré son nouveau centre de tri et d’envoi de colis sur les communes d’Evry et Corbeil-Essonnes le mardi 26 juin. Des centaines d’emplois ont été créées.

Après deux ans de travaux, le plus grand centre UPS de France, en service depuis avril dernier, a été inauguré le mardi 26 juin, en présence de son PDG, Nando Cesarone et de la ministre des Transports, Elisabeth Borne. Un immense entrepôt de 30 000 m2 (l’équivalent de quatre terrains de football) a pris place, à cheval entre la commune d’Evry et de Corbeil-Essonnes, à quelques centaines de mètres du croisement entre la N104 et l’A6. En ces lieux, une véritable fourmilière s’active jour et nuit afin de recevoir, trier et envoyer des colis à travers la France entière et l’Europe de l’ouest.

Grâce à un investissement de 100 millions de dollars ce centre est à la pointe de la technologie avec ses caméras-lecteurs et ses logiciels ultraperformants. Ainsi ce pôle peut trier jusqu’à 37 000 colis par heure. C’est près de 200 camions qui partent chaque jour, au quatre coins du territoire, ou en Espagne, Allemagne et Italie. « La France est un marché primordial pour UPS. Avec cette initiative de modernisation du nouveau centre, nous aidons les grandes et petites entreprises européennes à se connecter plus facilement avec leurs clients », explique Nando Cesarone, président du groupe. Car l’Essonne est un lieu stratégique et attractif en terme d’infrastructure de transports; avec le « carrefour routier » de la N107, l’A6 et l’A10 ainsi que sa proximité avec des gares et aéoroports. «Sur ce secteur (où se trouve Safran et le Genopole, ndlr), Grand Paris Sud et les communes ont mis en place un plan de mobilité interentreprises pour optimiser les déplacements des salariés », présente Francis Chouat, maire d’Evry et président de l’aggomération.

Ce centre novateur remplace alors les deux petites installations d’UPS de Chilly-Mazarin et de Savigny. Ainsi plus de 150 emplois direct et 150 autres indirects qui ont été créés. Au final, près de 1 000 personnes travaillent de près ou de loin pour ce pôle français du leader américain. Pour la ministre des Transports, Elisabeth Borne, la création de ce site est un exemple de l’attractivité de la France : « Notre place dans le commerce mondial se joue aussi dans notre capacité en matière logistique »

LAISSER UNE RÉPONSE