Rugby (Fédérale 1) : Massy dans ses petits souliers pour la réception...

Rugby (Fédérale 1) : Massy dans ses petits souliers pour la réception d’Aix-en-Provence

0
PARTAGER
Andreï Gorcioaïa et les Massicois ont concédé leur troisième défaite consécutive.

Après la défaite à Tarbes (6-16) samedi dernier, le RC Massy-Essonne doit réagir ce samedi (18h15) à domicile contre Provence Rugby (2e).

L’infirmerie massicoise commence à se remplir. Après les blessures d’Elyès El Ansari (entorse de la cheville) et Sofiane Chellat (fracture l’avant-bras) à Bourg-en-Bresse, le staff du RC Massy-Essonne a enregistré un nouveau coup dur dimanche dernier à Tarbes. Le pilier droit Adrien Oléon s’est en effet blessé après dix-huit minutes de jeu (déchirure du mollet). Trois piliers en moins qui vont obliger les entraîneurs massicois à « bricoler », dixit Stéphane Gonin pour aligner deux premières lignes complètes sur la feuille de match, samedi (18h15) contre Provence Rugby, deuxième de la poule. Le talonneur Matthew Dobson devrait ainsi dépanner au poste de pilier droit. Un poste qu’il n’a plus occupé depuis plus de dix ans. « Ce n’est pas l’idéal mais on fera avec, souffle le co-entraîneur du RCME. Mais si les joueurs sont aussi généreux et solidaires en défense qu’ils l’ont été à Tarbes, alors qu’ils jouaient à douze, ils auront fait une grande partie du boulot. »

Le président satisfait du début de saison

Retenu en République Dominicaine, le président du RCME, François Guionnet, sera absent pour ce choc entre deux anciens pensionnaires de Pro D2. Malgré la défaite à Tarbes — la deuxième de la saison —, le dirigeant massicois reste satisfait du début de saison. « Et ce pour trois raisons, explique-t-il. Sur un plan purement comptable tout d’abord car on est 2e au classement britannique avec trois victoires, deux à domicile avec le bonus et une à Auch, pour deux défaites à l’extérieur. Ensuite, je trouve que le jeu pratiqué est plutôt intéressant Enfin, on a su intégrer les jeunes à l’image des deux piliers Antoine Soave et Antoine Abraham. Ils ont répondu physiquement aux attentes des entraîneurs. Massy est un club formateur qui n’a pas peur de faire confiance aux jeunes. » Un petit bémol toutefois avec les défaites à 0 point à Bourg-en-Bresse et à Tarbes. « On a souffert en mêlée, ce qui nous a valu des cartons mais quand on a été au complet, on a fait plus que défendre », estime François Guionnet, persuadé que le RCME version 2016-2017 est meilleur que la saison dernière.

Aymeric Fourel

LAISSER UNE RÉPONSE