Rugby : Massy tout près de l’exploit à Biarritz

Rugby : Massy tout près de l’exploit à Biarritz

0
PARTAGER
Clément Ancely croyait avoir donné la victoire à son équipe à sept minutes de la fin. En vain. ©M.B.

Les Massicois sont revenus bredouilles de Biarritz ce dimanche (30-36) en match décalé de la 7e journée de Pro D2. Ils menaient pourtant à deux minutes de la sirène. Rageant.

« Même si Massy est un promu, c’est une sacrée équipe avec de belles individualités. On a pu le vérifier aujourd’hui ». Au micro d’Eurosport, Alban Placines, le capitaine du Biarritz Olympique, ne tarissait pas d’éloges sur les Massicois qui ont failli créer la surprise dimanche au stade Aguilera. Les partenaires de Christophe Desassis sont passés tout près d’une deuxième victoire à l’extérieur cette saison à l’issue d’une rencontre riche en essais (8).

Les Essonniens peuvent regretter de ne pas avoir su enfoncer le clou quand ils en ont eu la possibilité. Après une entame réussie marquée par un essai de Roussarie à la suite d’une percée d’Ancely en relais avec Gorcioaïa (3e) puis une pénalité de Girard (13e), les Bleus et Noirs mènent 10-0 contre toute attente. Bien en place, ils ont la possibilité de faire le break à deux reprises mais par excès de précipitation ou manque de lucidité, ils gâchent deux occasions d’essai : la première sur une chevauchée de Gorcioaïa mais Roussarie rend le ballon à l’adversaire à cinq mètres de la ligne d’en-but biarrote (25e), la seconde sur une percée de Girard mais l’arrière massicois oublie Gorcioaïa à l’intérieur (33e). Massy va le regretter.

En trois minutes, Biarritz renverse le cours du jeu. Après un essai en coin du Fidjien Delai (36e), Hamdaoui donne l’avantage à son équipe sur une double accélération qui dépose les défenseurs massicois (39e). Avec les transformations de Lucu, qui supplée Bernard (blessé) au pied, les Basques regagnent les vestiaires avec quatre longueurs d’avance (17-13). Une avance qui passe à onze points après un nouvel essai d’Hamdaoui à la réception d’une passe au pied de Fortassin (24-13, 48e). Massy, qui vient d’encaisser un 21-0, s’accroche et se relance sur un essai de son talonneur Delhommel, qui concrétise un ballon porté imparable après une penal-touche (24-20, 51e). Biarritz reprend ses distances sur un essai d’Artru (29-20, 62e) mais Massy montre toujours autant d’envie dans le jeu.

Après un plaquage haut de Cabarry sur Etien qui aurait mérité un carton jaune, Girard réduit la marque (29-23, 68e) avant qu’Ancely, à la suite d’une belle séquence de passes, ne permette à son équipe de reprendre les commandes du match à sept minutes de la fin (29-30, 73e). Massy croit tenir une victoire de prestige en terre basque mais c’est sans compter sur la hargne de Placines qui déborde pour offrir à Arrate l’essai de la gagne (36-30). Un véritable coup de massue pour les Massicois dont les efforts ne sont même pas récompensés par un bonus défensif. « C’est peu cher payé mais on a sûrement manqué de lucidité en fin de match », estime le demi de mêlée Quentin Dauvergne.

Aymeric Fourel

Biarritz – Massy : 36-30 (17-13). Arbitre : M. Clavé.

Evolution du score : 0-7, 0-10, 3-10, 3-13, 10-13, 17-13 (mt) 24-13, 24-20, 29-20, 29-23, 29-30, 36-30.

Les points. Pour Biarritz : 5E : Delai (36e), Hamdaoui (39e, 48e), Artru (62e), Arrate (79e) ; 4T (36e, 39e, 48e, 79e) et 1P (31e) : Lucu. Pour Massy. 3E : Roussarie (3e), Delhommel (51e), Ancely (73e) ; 3T et 3P (13e, 34e, 68e) : Girard.

L’équipe de Biarritz : Hamdaoui – Delai, Dachary (Arrate, 71e), Vakacegu, Artru – (o) Fortassin, (m) Lucu – Placines, De Coninck (Manu, 71e), Guiry – Hewitt, Dubarry (Nabou, 69e) – Assi (Botha, 27e), Chambord (Levi, 46e), Synaeghel (Cabarry, 49e). Entr. : Quesada, Isaac et Raïwalui.

L’équipe de Massy : Girard – Etien (Mendès, 63e), Sella, Delage, Bituniyata – (o) Katz (Grimoldby, 49e), (m) Roussarie (Auvergne, 49e) – Ancely, Gorcioaïa (Pleindoux, 55e), Desassis – Madigan (Chauveau, 63e), Charlon – Currie (Talaese, 58e), Delhommel (Bordes, 58e), Abadie (Abraham, 58e). Entr. : Faugeron, Gonin et Larousse.

LAISSER UNE RÉPONSE