Rugby : Massy signe sa première victoire de la saison

Rugby : Massy signe sa première victoire de la saison

0
PARTAGER
Andrew Chauveau tombe dans les bras de Christophe Desassis sous les yeux de Thomas Bordes, large sourire, à la fin de la rencontre. Les Massicois ont enfin gagné. ©M.B.

Enfin ! Les joueurs du RC Massy-Essonne auront dû attendre la 8e journée de Pro D2 pour décrocher, vendredi soir à domicile, leur premier succès de la saison contre Brive (30-19). Un exploit retentissant car l’ex-pensionnaire de Top 14 restait sur six matchs sans défaite.

Alors que la sirène vient de retentir, Massicois et Brivistes se disputent une dernière mêlée devant les poteaux essonniens. Peu importe l’issue, le RCME a la victoire en poche, sa première de la saison. Mais les Bleus et Noirs mettent un point d’honneur à ne pas concéder d’essai. Une débauche d’énergie qui aura été présente durant 78 minutes. Car à l’issue des deux premières minutes de jeu, marquées par l’essai corrézien d’Ugalde, on a eu peur que les hommes du trio Faugeron-Gonin-Larousse vivent un chemin de croix. « Sur cette action, on les a regardés jouer mais on a su réagir. On a joué, on s’est fait plaisir, on n’avait rien à perdre », confie le demi de mêlée Benjamin Prier.

Les Massicois font preuve d’une belle réaction et renversent une situation très mal embarquée en deux minutes. Delaï fait parler sa vitesse le long de la ligne de touche mais, après un relais avec Graaff, ce dernier est plaqué sans ballon. Pénalité. Massy prend la touche. Lancer réussi et sur le ballon porté qui s’ensuit, Bordes aplatit (17e). Et comme il faut battre le fer tant qu’il est chaud, Massy poursuit sur sa lancée. A la suite d’une belle progression des avants du RCME, Grimoldby, titularisé à l’ouverture pour la première fois depuis la défaite à Mont-de-Marsan le 17 août dernier (10-33), sert, d’une passe au pied, Bituniyata qui remise pour Graaff. Ce dernier évite un plaquage avant d’aller aplatir. Le buteur sud-africain, replacé à l’arrière, transforme et permet à Massy de prendre les commandes (14-7, 19e).

Les spectateurs du stade Jules-Ladoumègue, habitués à voir leur équipe perdre depuis le début de saison (trois défaites contre Bayonne, Angoulême et Vannes), n’en croient pas leurs yeux. Et pourtant, c’est bien les Bleus et Noirs qui mènent. Mais Brive, par la botte de son arrière Laranjeira, a réduit l’écart avant la pause (14-13).

Venu spécialement de Grenoble pour voir ses deux anciens clubs, le talonneur Mike Tadjer a le cœur qui balance davantage pour le RCME. « J’espère qu’ils vont gagner, ils en ont besoin. De ce que je vois ce soir, Massy ne mérite pas sa dernière place mais il reste une mi-temps et Brive va accélérer et faire rentrer du sang neuf, notamment Saïd Hirèche qui gratte énormément de ballons dans les rucks. » Oui mais ce soir, l’engagement des Massicois était tel que personne ne pouvait y résister.

Alors que Massy est à 14 contre 15 depuis l’exclusion temporaire de Chauveau en fin de première période (plaquage haut), Massy continue de surprendre. Dès la reprise, Bituniyata vient conclure en coin une séquence collective parfaite entre avants et trois quarts (21-13, 43e).

Toujours impeccables en défense, les Massicois mettent à la faute les Corréziens qui se retrouvent à leur tour en infériorité numérique. Ils sont même 13 contre 15 après la sortie d’Ugalde. Graaff enquille les pénalités (49e, 55e, 68e) mais Laranjeira lui répond (47e, 51e). L’arrière briviste manque deux pénalités coup sur coup et laisse Massy filer vers son premier succès de la saison. Le carton rouge reçu par le 3e ligne Halaifonua pour un plaquage haut sur Nacebe n’y changera rien. Brive a beau pressé, Massy ne rompt pas jusqu’au coup de sifflet final qui libère tout une équipe et tout un club.

« On n’est pas plus euphoriques après cette victoire, on est juste contents. Mais on a surtout retrouvé les vertus qui ont fait la force de Massy l’an dernier », a commenté le co-président du RCME François Guionnet. Son manager, Didier Faugeron, a apprécié « le match accompli » de son équipe. « On a été performant dans tous les secteurs de jeu, notamment sur le plan défensif », précise le technicien essonnien, pas mécontent de retrouver de la réussite : « On n’a pas été épargnés depuis le début de saison entre les blessures, les matchs perdus sans bonus. J’espère que l’on va poursuivre cette dynamique ». Réponse le 26 octobre pour le prochain match contre Biarritz.

Aymeric Fourel

MASSY – BRIVE : 30-19 (14-13). Arbitre : M. Datas (Ligue Bourgogne/Franche-Comté). 2 600 spectateurs environ.

Evolution du score : 0-7, 7-7, 14-7, 14-10, 14-13 (mt), 21-13, 21-16, 24-16, 24-19, 27-19, 30-19.

Les points. Pour Massy : 3E Bordes (17e), Graaff (19e), Bituniyata (43e)  ; 3T et 3P (49e, 55e, 68e) : Graaff. Pour Brive : 1E Ugalde (2e) ; 1T et 4P (25e, 39e, 47e, 51e) : Laranjeira.

Cartons jaunes : Chauveau (38e) à Massy ; Petre (54e), Ugalde (59e) à Brive.                                                                                 • Carton rouge : Halaifonua (63e) à Massy.

L’équipe de Massy : Graaff – Delai, Delage (cap.), Sheridan, Bituniyata (Dumas, 52e) – (o) Grimoldby (Prier, 65e), (m) Prier (Lorée, 62e) – Pleindoux, Gorin, Halaifonua – Chauveau, Azagoh (David, 45e) – Currie (Chocou, 77e), Bordes (Delhommel, 47e-52e), Soave (Abraham, 47e). Non entrés : Dumoulin et Ropiha. Entr. : Faugeron, Gonin et Larousse.

L’équipe de Brive : Laranjeira (cap.) – Nacebe, Mignardi, Petre, Bikadua (Romanet, 52e) – (o) Ugalde, (m) Lobzhanidze  (Marquès, 47e) – Voisin, Fa’aso’o (Giorgadze, 60e), Waqaniburotu (Hirèche, 47e) – Lagrange (Snyman, 52e), Lebas – Johnston (Bamba, mt), Acquier (Da Ros, 25e), Devisme (Goginava, 62e). Entr. : Davidson, Casadéï et Péjoine.

LAISSER UNE RÉPONSE