Rugby : Massy dans le dur

Rugby [Pro D2] : Massy dans le dur

0
PARTAGER
Sortie sur blessure contre Bayonne, Hansie Graaf fait son retour à l'ouverture. ©M.B.

Les Massicois ont manqué leurs retrouvailles avec le public du stade Jules-Ladoumègue en s’inclinant vendredi soir contre Bayonne (12-21). Une troisième défaite en trois matchs qui sème le trouble avant le déplacement à Nevers la semaine prochaine. 

« Je ne suis pas inquiet mais déçu ». François Guionnet a tenté de désamorcer l’ambiance lourde qui pesait aux abords du vestiaire massicois après la défaite concédée à domicile contre Bayonne (12-21) vendredi soir. Une troisième défaite en autant de matchs qui met déjà Massy à six points de la ligne de flottaison. « On savait que le début de championnat serait compliqué, poursuit le co-président du RC Massy-Essonne. Si on prend les résultats de l’an passé à Mont-de-Marsan, à Béziers et contre Bayonne, on n’avait pris qu’un point sur ces trois matchs. On n’a donc qu’un point de retard par rapport au dernier championnat qui reste une référence pour nous. » Mais ce zéro pointé après trois journées sème le trouble dans les rangs bleus et noirs. « Après les matchs amicaux, on s’est peut-être vu trop beaux, lance le capitaine Christophe Desassis, qui disputait son premier match de la saison. Ce soir, on perd tout seul car on a des occasions mais on n’a pas réussi à les convertir. On manque de précision sur certaines passes, on a aussi été dépassés dans les phases de ruck. Certes, Bayonne nous a mis à la faute mais il nous manque encore un petit quelque chose sur le terrain. »

Face à une redoutable équipe basque, vainqueur de Brive en ouverture du championnat et auteur du nul la semaine passée contre Mont-de-Marsan, Massy a pourtant mené plus d’une mi-temps. Mais le tournant du match intervient lorsque Johannes Graaff sort sur blessure (mollet) à la 24e minute. L’ouvreur-buteur sud-africain avait jusque-là été parfait dans ses coups de pied. Auteur de trois pénalités, le néo-Massicois avait maintenu à flots son équipe (9-5, 21e) qui n’a jamais réussi à pénétrer dans les 22 mètres bayonnais en première période. Au contraire, les Basques, venus avec la grosse artillerie, se sont montré entreprenants, même en infériorité numérique. C’est d’ailleurs à 14 contre 15 qu’ils inscrivent le premier essai du match par Duhau à la conclusion d’un beau mouvement collectif initié par Bustos Moyano (17e). Juste avant la pause, ils sont encore tout près de trouver l’ouverture mais la défense essonnienne ne rompt pas. Bustos Moyano a toutefois l’occasion de donner l’avantage à Bayonne pour la première fois de la rencontre mais l’arrière argentin manque les perches.

Ce n’est que partie remise. Au retour des vestiaires, Bayonne s’offre un deuxième essai sur un gros travail de ses avants conclu en force par le pilier Taufa (9-15, 51e). Sur l’action, Gorcioaïa est exclu dix minutes. Massy se met encore à la faute. Bayonne rajoute trois points de plus par la botte de Bustos Moyano (9-18, 57e).

Menés de neuf points, les Massicois n’ont plus le choix. Il leur faut scorer deux fois pour reprendre les commandes de la rencontre mais leur tache s’avère compliquée, faute de munitions. Mendès trouve l’ouverture dans la défense adverse mais il est rattrapé par  Barthélémy (60e). Lorée a beau réduire la marque (12-18, 68e), Bayonne enterre définitivement les espoirs essonniens sur une pénalité de Bustos Moyano (12-21, 77e). La messe est dite du moins pour la victoire mais Massy se rue à l’attaque dès le réengagement pour tenter d’accrocher le bonus défensif. Après la sirène, Gorcioaïa avance dans les 22 mètres bayonnais mais l’action n’arrivera pas à son terme en raison d’un en-avant de Bordes.

Aymeric Fourel  

MASSY – BAYONNE : 12-21 (9-8). Arbitre : M. Ramos (comité du Languedoc). 2 612 spectateurs.

Evolution du score : 3-0, 6-0, 6-5, 9-5, 9-8 (mt), 9-15, 9-18, 9-21, 12-21.

Les points. Pour Massy : 4P : Graaff (4e, 10e, 21e), Lorée (68e). Pour Bayonne : 2E Duhau (17e) ; Taufa (51e) ; 1T (51e) et 3P (25e, 57e, 77e) : Bustos Moyano.

Cartons jaunes : Gorcioaïa (51e) à Massy ; Boutaty (8e), Delonca (31e) à Bayonne Battus ce vendredi soir par Bayonne (12-21), les Massicois ont manqué leurs retrouvailles avec leur public.

L’équipe de Massy : Rabut – Delaï, Sella (Bituniyata, 53e), Delage, Mendès – (o) Graaff (Ortolan, 24e), (m) Lorée (Prier, 78e) – David (Azagoh, 62e), Gorcioaïa, Desassis (cap.) (David, 76e) – Madigan, Cazac (Charlon, 62e) – Kaïkatsishvili (Ferrer, 62e), Delhommel (Bordes, 72e), Abadie (Soave, 43e). Entr. : Faugeron, Gonin et Larousse.

L’équipe de Bayonne : Bustos Moyano – Duhau (Tisseron, 58e), Talebula, Barthélémy, Jane (Koster, 77e) – (o) Du Plessis, (m) Saubusse – Beattie, Taofifenua (Ayarza, 39e-41e puis Tedder, 71e), Koster (Collet, 58e) – Oulai (Boutaty, 63e), Boutaty (Jaulhac, 45e) – Mousset (Taufa, 45e), Van Jaarsveld (Delonca, 23e), Iguiniz (cap.) (Ayarza, 63e). Entr. : Bru, Etcheto et Rey.

Non entré : Nabias.

LAISSER UNE RÉPONSE