Essonne : motards, halte là !

Essonne : motards, halte là !

0
PARTAGER
C'est au poste CRS, sur l'A6, au niveau de la sortie Chilly-Mazarin, que les policiers et la sécurité routière mènent cette opération.

Face au non-respect du code de la route de la part des motards, la police et la sécurité routière se mobilisent.

Le saviez-vous ? En inter-files, les motards ne doivent pas dépasser les 50 km/h. Semblerait-il que les principaux intéressés ne soient pas non plus au courant. Face au non-respect des règles de la part des motards, la police et la sécurité routière se mobilisent. « Cela fait maintenant deux ans que la circulation en double file est expérimentée dans plusieurs départements français (ceux particulièrement embouteillés, ndlr), explique Guillaume Labrit, chef du service éducation et sécurité routière à la préfecture. La circulation en inter-files est une pratique qui a longtemps été interdite mais tolérée. Si les motards ne respectent pas la limite actuelle fixée, ils doivent retourner dans les files. Sinon, l’amende peut aller jusqu’à 1 500 €. »

Pour éviter d’aller jusque là, les conducteurs de deux roues ont le choix. Dans le cadre de l’opération, ils peuvent trancher entre verbalisation ou sensibilisation. Evidemment, tous penchent pour la deuxième option. « L’opération est menée en coordination avec les forces de l’ordre. Ils contrôlent les motards puis les amènent ici, au poste CRS de l’autoroute, détaille celui longtemps surnommé le monsieur moto du 91. En deux heures, on arrête 50 utilisateurs de deux roues, tous préfèrent venir à l’opération sensibilisation. »

“Je pensais que la règle était validée”
Soit une vidéo informative de deux minutes, réalisée par la sécurité routière, où les usagers suivent les trajets d’un motard fictif afin de savoir quand, où et comment pratiquer la circulation en inter-files. Le tout suivi d’un échange sur leurs réactions.
Jeudi 3 mai, un motard a été interpellé sur l’A6 suite à une circulation en inter-files à 84 km/h. « Je pensais que la règle de remonter les files était validée, j’avais lu ça dans la presse moto … La bécane a pour intérêt de gagner du temps. Donc à 70 ou 80 km/h, je peux vous assurer que je fais partie des vieux qui se font doubler par la majorité des autres motards ! » lance-t-il, surpris. Après avoir visionné le clip de sensibilisation, l’homme ne cache pas que malgré ses futurs efforts, ils ne s’installeront pas sur le long terme (voir vidéo).

Si ces règles de bonne conduite font leur preuve, la pratique pourrait être généralisée en 2020.

 

LAISSER UNE RÉPONSE