Le championnat de France de planeurs reprend à l’aérodrome de Buno-Bonnevaux

Le championnat de France de planeurs reprend à l’aérodrome de Buno-Bonnevaux

0
PARTAGER
Quatrième épreuve du championnat de France de planeurs autorisée

L’aérodrome de Buno-Bonnevaux accueille du 5 au 11 mai le championnat de France de planteurs (standard 15m et biplaces 20m). La météo, loin d’être printanière, a joué des tours aux participants. 

Depuis deux jours, les épreuves sont annulées à cause du mauvais temps dans le Sud-Essonne. Ce vendredi 10 mai, les nuages imposants et gris sont présents mais la course est de nouveau lancée. « Pour qu’un championnat soit validé, il faut que les coureurs parcourent au moins 120km. Avec les trois premières épreuves, ils sont déjà à plus de 900km« , précise Maryline Abadie, directrice de la compétition.

Le challenge pour cette 4è épreuve du championnat de France de planeurs ? 192,02 km en moyenne au départ de l’aérodrome de Buno-Bonnevaux. Un virage au Malesherbois (anciennement Malesherbes) et demi-tour sur un rayon de 35 km à Marigny-le-Châtel dans l’Aude. « Le planeur, c’est comme le surf. Il faut que la météo soit optimale. Aujourd’hui, on peut reprendre la course« , précise Marie Roche, secrétaire de l’association aéronautique du Val d’Essonne (AAVE) de Buno-Bonnevaux.

Le planeur, une histoire d’altitude

Quarante-cinq pilotes sont en compétition avec des planeurs standard de 15m ou biplaces de 20m. Cinq nationalités sont représentées : la France, la Belgique, la Suisse, le Royaume-Uni et la Suède. Les premiers planeurs partent à 11h45. La plupart décolle à l’aide d’un des quatre avions remorqueurs présents pour l’occasion. D’autres ont un moteur pour décoller seul. En cinquante-deux minutes, tous les appareils tournoient dans le ciel à plus de 100 km/h. « Ils sont à plus de 900m d’altitude. C’est bon signe pour  ouvrir la porte de départ« , explique Maryline Abadie, directrice de vols pour le championnat. 13h07, elle prévient les pilotes que la course démarre. Pour cette épreuve mêlant vitesse et virage, la direction avait prévu une épreuve d’une heure trente mais le premier arrivé, Fréderic Hoyeau, a mis 1h37m07s. Six n’ont pas réussi à atteindre l’arrivée.

Demain, le championnat remettra un titre au pilote qui aura obtenu le plus de points. Pour connaître les horaires, contactez le : 01 64 99 49 41. Les résultats sont par ici.

affiche championnat france planeur buno bonnevaux
Affiche de l’événement par Antoine Crespin​

LAISSER UNE RÉPONSE