Handball : Massy en ballottage favorable

Handball [Proligue, barrages] : Massy en ballottage favorable

0
PARTAGER
Junior Réault s'est montré très en verve face à Nancy. ©C.P.

Le Massy-Essonne Handball a décroché un court mais précieux succès (20-19) contre Nancy ce mercredi soir au centre omnisports Pierre-de-Coubertin à l’occasion des barrages aller de Proligue.

Un but. C’est l’écart qu’il faudra défendre pour le MEHB samedi soir à Nancy lors du barrage retour de Proligue. « C’est une bonne performance car nous l’emportons à domicile. En plus, on encaisse seulement 19 buts avec une très grosse agressivité en défense », se réjouit Tarik Hayatoune, le coach massicois. Devant à la pause (12-10), les coéquipiers d’Antoine Conta ont réussi à gérer leur temps faible afin de s’offrir la première manche.
En laissant son adversaire à moins de vingt buts en soixante minutes, les Essonniens ont produit une grosse partie défensive, la plus aboutie de la saison. « On possède l’une des meilleures défense de Proligue car j’ai en ma possession des guerriers, des soldats qui font preuve d’énormément d’intelligence », confie le technicien massicois.
De l’intelligence, les partenaires du capitaine Johann Caron ont en fait preuve tout au long du match.

Une défense de fer
Et notamment lors de la deuxième période lorsque les décisions arbitrales furent pour le moins plus que douteuses. Malgré un manque de cohérence des arbitres, ajouté à une double exclusion très sévère d’Etienne Lamy et de Thomas Lefebvre, le coach adjoint, qui a obligé Luka Brkljacic à sortir, les Lions ont pu compter sur un Junior Réault en état de grâce avec sept réalisations (7/11 aux tirs) et une interception à une minute de la fin pour offrir le but de la victoire aux siens. Le regard noir, le portier serbe de Nancy, Obrad Ivezic, auteur d’un match plein avec quinze arrêts à 44% d’efficacité, ne peut que constater que la balle a bien franchi sa ligne.
« Nous ne sommes qu’à la mi-temps de cette opposition, tempère le capitaine Johann Caron. Maintenant, il va falloir bien récupérer pour arriver frais samedi. » Une fraîcheur qui fera probablement la différence après ce match de haute lutte. « On va se reposer et faire beaucoup de récupération car le match retour sera intense. Avec un seul but d’avance, on va là-bas pour s’imposer », annonce le coach massicois.

Une dernière à domicile réussie
Malgré le fort enjeu de cette affiche, l’émotion a gagné les travées du COS à l’issue de la rencontre. A l’occasion du dernier match de la saison à domicile, plusieurs Massicois sur le départ ont été honorés — comme à l’accoutumée — pour leur passage dans l’Essonne. Nicolas Huygue, Alexis Poirier, Luka Brkljacic, Etienne Lamy (retraite) et le coach Tarik Hayatoune ont tous reçu un plateau d’argent par le MEHB en guise de cadeau de départ.
Et Tarik Hayatoune souhaite bien faire de même envers Massy en « laissant le club où [il l’a] trouvé » : en Starligue !

Jérémy Andrieux

MASSY – NANCY : 20-19 (12-10). Arbitres : MM. Blanchet et Fitoussi.

MASSY. Gardiens : Poirier (59 minutes, 12 arrêts sur 18 tirs dont 0/1 sur penalty), Portat (1 min., 1/4 sur pen.). Joueurs de champ : Caron (cap.), Réault (7 buts sur 11 tirs dont 1/1 sur pen.), Portet (1/2), Conta (4/7), Aguilar, Lamy (2/6) puis Renault, Coache, Cramoisy (2/5), Pirani (0/1), Brkljacic (3/9 dont 0/1 sur pen.), Bellahcene (1/4). Entr. : Hayatoune.

NANCY. Gardiens : Ivezic (60 min., 15 arrêts sur 35 tirs dont 1/2 sur pen.), Bonneau, Saint-Voirin. Joueurs de champ : Blanc (2/8), Vukicevic (3/7), Bois (1/4), Ducreux (4/5 dont 4/5 sur pen.), Costa (3/4), Soltane (2/3) puis Ogando, Groff, Feuchtmann (cap., 4/6), Fofana, Siamatas, Martin, Brun. Entr. : Plantin.

• Dans l’autre barrage du soir, Limoges a été tenu en échec (25-25) par Dijon. Match retour prévu ce samedi (20h) à Dijon.

LAISSER UNE RÉPONSE