Judo : la Flam 91 en force aux championnats du monde

Judo : la Flam 91 en force aux championnats du monde

0
PARTAGER
Trois judokas de FLAM 91 participeront aux championnats du monde de judo à Budapest. (de gauche à droite : Kilian Le Blouch, Marie-Eve Gahié et Walide Khyar) ©B.U.

Trois judokas de la Force Longjumeau Alliance Massy 91 (FLAM 91) participeront aux championnats du monde seniors, à Budapest, du 28 août au 3 septembre prochain.

C’est un nouveau grand rendez-vous qui attend les judokas Marie-Eve Gahié (-70 kg), Kilian Le Blouch (-66 kg) et Walide Khyar (-60 kg). En effet, dès le 28 août, les trois pensionnaires de la Force Longjumeau Alliance Massy 91 (FLAM 91) représenteront la France sur les tatamis hongrois. Avec le RSC Champigny (Val-de-Marne) et l’ESBM Judo (Seine-Saint-Denis), la FLAM 91 fait partie des clubs les plus représentés chez les Bleus avec trois combattants.

« Cette sélection, c’est la suite logique de la saison que le club a réalisé, se félicite Stéphane Nomis, président du FLAM. Il faut des médailles derrière sinon, ce serait un échec. J’espère qu’il y en aura deux. » Cela tombe bien car les principaux intéressés sont déterminés à en ramener.

Walide Khyar ©B.U.

 

 

 

« JE VEUX ÊTRE CHAMPION DU MONDE »

« Je veux être champion du monde, assure Walide Khyar. Je ne sais pas si je vais y parvenir, mais j’en suis capable. Je ne crache pas non plus sur la deuxième place. »

 

 

 

Kilian Le Blouch. ©A.A.

De retour en juin depuis une blessure contractée fin janvier à l’épaule et qui a nécessité une opération, Kilian Le Blouch, lui, souhaite réussir ses premiers championnats du monde. « J’ai retrouvé de bonnes sensations depuis mon retour de convalescence. Mes adversaires seront de qualité mais, sans prétention, moi aussi. Je sais que je peux aller chercher une médaille. »

 

Marie-Eve Gahié. ©A.A.

Une troisième compétition internationale majeure chez les A pour Marie-Eve Gahié

« Je prendrai combat par combat « , explique de son côté Marie-Eve Gahié, qui aborde ces mondiaux avec plus de prudence. Troisième en avril dernier à Varsovie (Pologne) lors de son deuxième championnat d’Europe seniors (après Bakou en 2015), elle aborde déjà sa troisième compétition internationale majeure chez les A.

Les trois combattants tricolores pourront compter sur le soutien de leur club, dont le président a assuré qu’une vingtaine de salariés (préparateurs physiques, entraîneurs, etc…) fera le déplacement en Hongrie.

 

Maxence Bernaud

 

LAISSER UNE RÉPONSE