Essonne : des modulaires en attendant un commissariat à Etampes

Essonne : des modulaires en attendant un commissariat à Etampes

0
PARTAGER
Le commissaire Deharo, le préfet de l'Essonne Jean-Benoît Albertini et le maire Bernard Laplace.

Les modulaires annoncés en octobre dernier sont en cours d’installation.

L’Etat investit à Etampes 500 000 € pour l’installation de 18 bâtiments modulaires qui offriront une surface de 275 m2 digne de ce nom tant pour les fonctionnaires de police que pour les victimes amenées à se rendre au commissariat.

« Les équipes du service d’investigation aujourd’hui au 2e étage ou dans des vieux préfabriqués seront installés dans ces nouveaux modulaires », indique le commissaire Gilles Deharo.

Ces locaux permettront également d’accueillir les victimes de faits et les mis en cause. Désormais, ceux-ci ne se croiseront plus « grâce à des flux différenciés », précise le commissaire.

Dire qu’une solution était attendue par les fonctionnaires de police d’Etampes était un euphémisme. Le commissariat d’Etampes est régulièrement pointé du doigt pour son état de délabrement…

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique du jeudi 18 avril.

LAISSER UNE RÉPONSE