Football : Les Lionnes de Fleury muselées par la lanterne rouge

Football : Les Lionnes de Fleury muselées par la lanterne rouge

0
PARTAGER

Pour son premier « vrai » match avec les féminines du FC Fleury Cœur d’Essonne, Habib Boumezoued à dû se contenter d’un petit match nul à domicile face à Rodez (0-0).

« Quand on n’est pas capable de gagner un match, il faut savoir ne pas le perdre. ». Marine Haupais tentait de relativiser les deux points perdus samedi après-midi contre Rodez, la lanterne rouge (0-0). Une équipe très accrocheuse, solide défensivement, qui a réussi son pari de repartir avec un point. « Face à une équipe qui joue sa survie, c’est toujours compliqué, encore plus face à Rodez qui est un exemple d’animation défensive », commente Habib Boumezoued, qui avait pris place sur le banc à la place d’Eric Michel, suspendu de ses fonctions pour ne pas être en règle avec son diplôme d’état supérieur.

Ce sont d’ailleurs les joueuses de Rodez qui sont le premières à se mettre en évidence sur une frappe non cadrée de Noiran (12e). Face à une formation aveyronnaise très regroupée, les Floriacumoises peinent à créer le danger devant les cages adverses malgré un schéma tactique plutôt offensif (4-3-3) avec Chatelain positionnée en avant-centre, Lamontagne et Léger sur les côtés et D. Corboz en soutien. Il faut en effet attendre la 27e minute de jeu pour voir Léger tenter un corner direct mais la gardienne ruthénoise veille et surtout l’arbitre a sifflé une faute de Fleury.

En deuxième période, Fleury se fait plus pressant notamment sur coups de pied arrêtés (58e) mais le bloc adverse fait de la résistance. C’est même Rodez qui s’offre l’occasion « la plus dangereuse » de la rencontre sur une demi-volée de Chalabi arrêtée en deux temps par Gignoux-Soulier (64e). Incapables de faire sauter le verrou aveyronnais malgré les entrées de Rabanne et Amani, les Floriacumoises doivent se contenter du nul comme à l’aller (0-0) malgré une dernière frappe de Gadéa – la seule de la deuxième période pour les Lionnes – dans les arrêts de jeu.

Les Essonniennes manquent aisni l’occasion d’assurer mathématiquement leur maintien en D1 féminine. Sixièmes avec neuf points d’avance sur Lille, le premier relégable, les partenaires de Maéva Clémaron pourraient y parvenir lors de la prochaine journée, le dimanche 31 mars, contre le leader Lyon.

Aymeric Fourel

FLEURY – RODEZ : 0-0. Arbitre : Mme Goncalvès. 144 spectateurs.

Avertissements : Haupais (40e), Chatelain (60e), Fernandes (84e) à Fleury ; Bonet (19e) à Rodez

Fleury : Gignoux-Soulier – Fernandès, Bauer, Haupais, Roy – Gadéa, D. Corboz, Clémaron (cap.) – Lamontagne, Chatelain (Rabanne, 66e), Léger (Amani, 87e). Entr. : Boumezoued.

Rodez : Garcia – Banuta, Guitard (cap.), Guellati, Austry (Chareyron, 63e) – Saunier, Chalabi, Bonet – Cazeau (Fleury, 83e), Cance – Noiran (Lemaitre, 75e). Entr. : Viguier.

LAISSER UNE RÉPONSE