Notre-Dame de Paris : Dannemois, première commune du Sud-Essonne à se mobiliser

Notre-Dame de Paris : Dannemois, première commune du Sud-Essonne à se mobiliser

0
PARTAGER
Lundi 15 avril, la cathédrale Notre-Dame de Paris a été ravagée par les flammes. Photo : AFP.

La municipalité dannemoisienne va offrir 300€ pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, victime d’un incendie en début de semaine. Une collecte de dons sera aussi organisée dans le village.

Lundi 17 avril, en début de soirée, les Français assistaient, impuissants, au tragique incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Un brasier qui a notamment mobilisé les pompiers de l’Essonne. Quelques heures seulement après l’incendie, les dons affluent. Le village de Dannemois est le premier village du Sud-Essonne à se mobiliser, en offrant 300€. Un soutien symbolique, qui en appellera certainement d’autres.

« Un des joyaux de la France »

« 300€, ce n’est pas énorme, mais nous faisons par rapport à nos budgets, assure Fabien Kees, maire. Nous avons pris une délibération avec le conseil municipal pour récupérer les dons des Dannemoisiens, ils obtiendront un reçu de défiscalisation. Puis nous enverrons un chèque global au ministère de tutelle. On se mobilise car je me mets à la place d’une commune à qui cela pourrait arriver, on serait heureux d’être soutenus. Et Notre-Dame est un des joyaux de la France. »

Entreprises, collectivités territoriales et citoyens financeront également la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Un élan national s’est enclenché. « La France est en train de se déchirer sur des revendications sociales. Aujourd’hui, ce sont des moments pour se retrouver, où nous avons un devoir d’unité », conclut Fabien Kees.

LAISSER UNE RÉPONSE