Longjumeau : Lancement timide pour la bibliothèque de l’art

Longjumeau : Lancement timide pour la bibliothèque de l’art

0
PARTAGER
Une attestation d'assurance ainsi qu'un chèque de caution sont nécessaires pour emprunter les œuvres.

Avec une dizaine d’œuvres empruntées depuis un an, l’artothèque de Longjumeau peine à trouver son public. Pourtant, la ville propose à l’emprunt une collection importante.

Et si pendant plusieurs mois vous accrochiez gratuitement une œuvre d’art au mur de votre salon ? Cela fait un an que la commune de Longjumeau propose à ses habitants d’emprunter un des tableaux, sculptures, photographies de la collection de la ville. Au total, un peu moins de 70 œuvres, provenant d’acquisitions par la commune au fil des décennies, mais aussi de dons d’artistes et de particuliers.

« Peu de gens savent qu’il est désormais possible d’emprunter jusqu’à trois mois, une peinture comme on le ferait dans une bibliothèque », précise-t-on du côté du service culturel de la ville. Pour cela, il faut se rendre à l’artothèque de la ville.

Depuis le lancement en mars dernier, une dizaine d’œuvres ont été prêtées.

 

S. Riollet
• Maison de l’artiste le mercredi (une semaine sur deux), de 10h à 12h.
Tél.
01.64.54.19.16.

LAISSER UNE RÉPONSE