Essonne : Etampes Histoire raconte le temps des doléances

Essonne : Etampes Histoire raconte le temps des doléances

0
PARTAGER
Conférence d'Etampes histoire à la salle Saint-Antoine (archives Le Républicain).

L’association Etampes Histoire, bien connue des amoureux de l’histoire locale, invite ses adhérents et toutes les personnes intéressées à venir assister à une conférence ce samedi 3 mars à 16h30 à la salle Saint-Antoine d’Etampes.

La conférence du jour sera animée par Serge Bianchi et aura pour thème le temps des doléances dans le bailliage d’Etampes sur la période allant de décembre 1788 à mai 1789.

Les officiers municipaux et les corps de métiers mènent une lutte constante pour le doublement du tiers. L’assemblée des trois états du bailliage, fort de 93 paroisses, se tient à partir du 9 mars 1789. Le tiers élit le 15 le marquis de Laborde, un noble !

Les cahiers de la ville et « ceux des champs », si bien étudiés par Léon Marquis et Maxime Legrand (1892) ont été analysés de façon exhaustive par les historiens de l’Étampois lors de la commémoration intense du bicentenaire de la Révolution en Essonne. Les tensions sociales (le champart), économiques, religieuses, locales se révèlent avec une force insoupçonnée.

« Une synthèse des travaux de Raymonde Autier, Claude Robinot, Jean-Pierre Durand donne une approche passionnante de ce temps des doléances dans l’Étampois, moment décisif pour notre mémoire collective », précise Serge Bianchi.

Entre le 8 août 1788, où le Conseil du roi décide de la convocation d’Etats généraux dans le royaume et le 5 mai 1789, où les députés des trois ordres se réunissent à Versailles, le bailliage d’Étampes connaît une mobilisation exceptionnelle de l’ensemble de ses acteurs, politiques et sociaux.

LAISSER UNE RÉPONSE