Essonne : Le personnel de l’hôpital de Champcueil privé de vacances

Essonne : Le personnel de l’hôpital de Champcueil privé de vacances

0
PARTAGER
Le personnel scande "Rendez-nous nos congés".

Le personnel et les soignants de l’hôpital Georges-Clemenceau sont à bout de force.

Depuis le 5 avril, ils se battent pour travailler dans de bonnes conditions et pour pouvoir partir correctement en vacances.

Informé des difficultés qu’ils rencontrent sur leurs remplacements de congés annuels cet été, Franck Marlin, député de l’Essonne a réagi aussitôt. Le parlementaire a saisi immédiatement Laurent Cathala, président du conseil de surveillance de l’AP-HP Henri-Mondor et la directrice des hôpitaux AP-HP, Martine Orio. « L’absence de prévision de ces remplacements, si elle était avérée, aurait de lourdes conséquences pour les agents concernés, et plus particulièrement dans leur vie personnelle et familiale, puisqu’ils seraient contraints de renoncer à une partie de leurs congés, à quelques semaines seulement de leur départ », explique Franck Marlin en apportant son total soutien au personnel.

Jeudi, ce sont 200 personnes au minimum qui se sont mobilisés et ont scandé devant les fenêtres de la direction “Rendez-nous nos congés”. « La direction générale a décidé cette année de ne pas nous octroyer de remplacements de congés annuels par souci d’économie, explique une infirmière et secrétaire adjointe du syndicat CGT. La direction a décidé d’étaler la période estivale qui ira du 21 juin au 21 septembre et veut impérativement lisser les plannings un maximum ».

Retrouvez l’intégralité de cet article et les infos pratiques dans nos éditions papier et numérique du jeudi 12 avril.

Le personnel scande “Rendez-nous nos congés”.

LAISSER UNE RÉPONSE