Morsang-sur-Orge : Portrait de Francis Chavanne, professeur de science

Morsang-sur-Orge : Portrait de Francis Chavanne, professeur de science

0
PARTAGER
Francis Chavanne, professeur de Sciences, Suzanne Ntomp, présidente de l'Association Bogso-Cameroun, et Véronique Deballe, directrice de la Maison de l'environnement, à l'occasion d'un Forum du Développement Durable à Etiolles en 2013.

Francis Chavanne est professeur de science depuis 38 ans. Passionné par cette matière, il a effectué des études de biologie et de chimie. Il rêvait à l’époque de devenir océanographe, mais au retour de son service militaire un coup de téléphone l’a amené à devenir professeur. 

« Au retour de l’armé, j’ai cherché du travail et ma belle-sœur m’a indiqué qu’il cherchait plein de professeurs. J’ai envoyé ma candidature, le lendemain on me téléphonait pour savoir quand j’étais disponible. J’ai commencé comme ça, puis ça m’a plu.» Plus jeune, Francis Chavanne avait passé des diplômes d’animateur et de colonie de vacances, ce qui a facilité « le contact avec les élèves, j’aime transmettre et partager mes connaissances». Il a alors passé dix ans dans un collège de Seine-Saint-Denis, avant de faire le reste de sa carrière au collège Jean-Zay à Morsang-sur-Orge. Il prendra sa retraite en fin d’année, après 28 ans dans cet établissement, où il n’était pas un professeur de science comme les autres.
« Tout au long de ma carrière, j’ai organisé des activités avec les élèves, toujours autour de l’environnement. Le premier a eu lieu, il y a 25 ans maintenant. C’était au parc de Morsang, j’avais organisé des ateliers au niveau du château avec la participation de plusieurs partenaires.» Il a notamment travaillé avec le Siredom, la maison de l’environnement, le garde rivière, et les Syndicats de l’orge.  Cet amoureux de la science ne voulait pas se contenter de ses cours, il a créé des activités pour sensibiliser les élèves sur le développement durable. Il se voit comme un précurseur dans le domaine.

« J’ai vécu le changement avec la transformation d’éducation à l’environnement à l’éducation au développement durable. Lors des activités, les élèves étaient volontaires, ils s’ouvraient sur ce qu’il y a autour d’eux, donc c’est génial. L’objectif était de voir si les élèves avaient compris ce que l’on avait fait en classe.» Les clubs qu’il a créés étaient diverses entre la participation à des concours, où ses élèves remportaient régulièrement le niveau académique, des sorties sur les sites parisiens comme le Palais de la découverte ou la cité des sciences ou encore ses fêtes sur la biodiversité et la nature.

C’est un professeur heureux qui part à la retraite, mais il « espère que quelqu’un prendra la relève et qu’une 10eédition de la Fête de la nature et de la biodiversité sera organisé l’année prochaine.» Pour lui c’est fini, il déclare « J’ai donné j’ai eu beaucoup de bon moment, maintenant il faut passer à autre chose.» Pour lui rendre hommage, une exposition s’est déroulée le samedi 15 juin à la Maison de l’environnement de Morsang. Intitulé ‘28 ans d’Education à l’Environnement et au Développement Durable’, elle a retracé le travail accompli par Francis Chavanne et l’équipe enseignante du collège Jean-Zay.

Maxime Monniotte
Site du blog : http://ecollegiens.canalblog.com

LAISSER UNE RÉPONSE