Un chocolatier au grand cœur à Savigny-sur-Orge

Un chocolatier au grand cœur à Savigny-sur-Orge

0
PARTAGER
Chrisophe Bertrand aux côtés de sa première cabosse.

Son histoire avec le Cameroun a commencé trois ans en arrière. Il y a un mois, le chocolatier Christophe Bertrand a décidé d’ouvrir une cagnotte pour un nouveau projet.

«On ne va pas leur donner le poisson, mais leur apprendre à pêcher », résume Christophe Bertrand. Cette philosophie de vie altruiste, le chocolatier propriétaire d’A la reine Astrid de Savigny-sur-Orge l’a totalement adoptée. Après avoir créé au Cameroun une coopérative en 2017 pour fermenter le cacao et le valoriser, puis rénové une école à l’été 2018, il souhaite construire un entrepôt de stockage de 150 m2, afin d’y faire fermenter les graines. Les 13 000  € nécessaires sont récoltés via une cagnotte en ligne.

« J’ai créé, il y a un mois, la Fondation Astrid afin de dissocier mon activité de chocolatier de celle bienveillante », fait savoir Christophe Bertrand. Depuis trois ans, il se rend cinq fois par an dans le village de Nkog Ekogo, situé à une heure de la capitale Yaoundé, dans le but de « valoriser le cacao camerounais ». Selon l’Organisation internationale du cacao, le continent africain fournirait 75 % des fèves produites dans le monde. Malheureusement, celles-ci perdent de leur valeur car elles ne sont pas fermentées sur place.

Mélina Fritsch

Retrouvez l’intégralité de cet article dans notre journal ou notre édition numérique du jeudi 18 juillet.

LAISSER UNE RÉPONSE