Essonne : les deux interpellés à Arpajon et Brétigny-sur-Orge ne seraient pas...

Essonne : les deux interpellés à Arpajon et Brétigny-sur-Orge ne seraient pas fichés S

0
PARTAGER
Deux interpellations ont eu lieu à Arpajon et Bréitigny-sur-Orge.

Les empreintes d’Aymen B., chauffeur de VTC et père de famille vivant à Brétigny-sur-Orge, ont été retrouvées sur les bonbonnes de gaz placées dans un immeuble du XVIe arrondissement, à Paris. Il a été interpellé ce lundi, comme quatre autres individus suspectés d’être liés à cette affaire. L’un d’eux vit à Arpajon.

Selon une source proche du dossier, les deux personnes interpellées n’auraient pas fait l’objet d’une fiche S. Ils fréquenteraient les mosquées de Brétigny-sur-Orge et de Sainte-Geneviève-des-Bois.

Christian Béraud, maire d’Arpajon, s’est refusé à commenter l’enquête en cours, traitée par la Police Judiciaire de Paris. « A ma connaissance, c’est la première fois qu’une interpellation pour ce motif (suspicion de terrorisme, ndlr) a eu lieu sur notre commune, commente l’élu. Arpajon évolue, comme beaucoup de villes de France. La France entière est surprenante. »

LAISSER UNE RÉPONSE