Dourdan : ils veulent sauver les centres-villes

Dourdan : ils veulent sauver les centres-villes

0
PARTAGER
Emmanuel Grivot et Arnaud Delorme.

En centre-ville, Emmanuel Grivot et Arnaud Delorme, ont lancé une campagne de sensibilisation aux difficultés des commerces.

Leur campagne commence à faire du bruit dans la ville. Emmanuel et Arnaud, plus connu comme Manu et Nono par les Dourdannais, ont décidé d’expliquer à leur clientèle et aux habitants, le poids qui pèse sur les commerçants. Depuis le début du mois de juin, ils ont donc posé des panneaux faisant part de leur inquiétude sur leurs devantures.

« On est face à une fiscalité qui nous asphyxie totalement. Si ça continue, les centres-villes vont tous mourir, que ce soit ici ou ailleurs », expliquent-ils. Pourtant, Manu et Nono aiment leur métier de commerçant. « C’est plus qu’un métier, c’est une passion, celle du contact avec les gens, le service… », rappelle Manu.

A la fromagerie, au fleuriste ou à l’atelier d’à Co Thé, les commerces tenus par…

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique du jeudi 15 juin.

LAISSER UNE RÉPONSE