Le blé : du pain béni pour l’Essonne

Le blé : du pain béni pour l’Essonne

0
PARTAGER
Guy Crosnier, président délégué à la ruralité du Conseil départemental de l'Essonne, Frédéric Arnoult, président des Jeunes agriculteurs d'Ile-de-France, et Gérard Hébert, président du Cervia, avec les boulangers du Grand Paris au Salon de l'agriculture.

Après la baguette essonnienne, une baguette francilienne va voir le jour.

Valérie Pécresse l’a annoncé vendredi 22 février lors de sa visite au Salon international de l’agriculture. Après les filières d’élevage de bovins et d’agneaux, une troisième filière se structure avec le concours actif du Cervia Paris Ile-de-France.

La baguette, icône française connue dans le monde entier, devient donc un emblème régional. De l’agriculteur au boulanger, en passant par les coopératives et les meuniers, tous se sont mobilisés pour donner naissance à cette baguette. Blé, farine et pain pour avoir une offre de qualité et de proximité. Bref, un produit made in région qui devient aussi une image de marque.

Rapprocher production et consommation

Cette démarche s’inscrit dans le cadre du pacte agricole et complète encore un peu plus cette dynamique visant à valoriser les atouts de la région, ses savoir-faire et ses productions rassemblées sous la marque « Produit en Ile-de-France »…

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique du jeudi 28 février.

LAISSER UNE RÉPONSE