Quelles solutions pour la galère du RER C ?

Quelles solutions pour la galère du RER C ?

1
PARTAGER
Un RER C arrêté en gare.

Autre ligne du Transilien majeure du département, la ligne du RER C relie le Sud-Ouest de l’Essonne à Paris.

Pour les usagers de la ligne C du RER, le sentiment général est que la qualité du service ne cesse de se dégrader depuis plusieurs années. Ce dont témoigne d’ailleurs un taux de ponctualité flirtant avec les 90 %. En 2018, six mois de l’année ont vu une ponctualité inférieure avec un plus bas à 82,9 % en février (chiffres SNCF). Ce sont donc près d’un train sur dix et jusqu’à près d’un train sur cinq qui sont affectés par ces incidents.

Une correspondance pour la branche de Dourdan ?

Bref, c’est loin, très loin même, d’être parfait. Alors quelles solutions aujourd’hui pour améliorer la situation ? Il y a évidemment dans un premier temps la question de la modernisation du matériel roulant. Grâce à la volonté de la Région Ile-de-France et d’Ile-de-France Mobilités, un chantier de grande ampleur…

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions papier et numérique du jeudi 21 mars.

1 commentaire

  1. Et par la route, comment chiffre-t-on les retards.
    Sans compter la pollution qq et génèrent les bouchons.
    Assez de démagogie … En train on prend une marge de temps comme en voiture.

LAISSER UNE RÉPONSE