Essonne : 450 millions d’euros pour les collèges

Essonne : 450 millions d’euros pour les collèges

0
PARTAGER
Une rénovation de grande ampleur va bientôt débuter au collège Hubert-Robert de Méréville.

Le Conseil départemental va construire huit nouveaux établissements dans les prochaines années. Il poursuit également son programme de rénovation.

Les conseillers départementaux ont adopté un budget de 450 millions d’euros en faveur des collèges sur la période 2021-2027. Comme annoncé en septembre dernier, le Département de l’Essonne va réaliser cinq nouveaux établissements sur le Plateau de Saclay, à Gif-sur-Yvette, un autre à Corbeil-Essonnes, dans le secteur de Wissous-Morangis-Chilly et pour les communes de Juvisy-sur-Orge, Viry-Chatillon et Savigny-sur-Orge. Des projets portés par le Conseil départemental afin d’anticiper l’évolution démographique du territoire. De ce fait, trois collèges supplémentaires sont en cours d’étude : un sur le territoire de Sénart, probablement en partenariat avec la Seine-et-Marne, un second sur le Val d’Yerre Val de Seine, à Montgeron ou Vigneux-sur-Seine, et un dernier pour le secteur autour de Sainte-Geneviève, Fleury-Mérogis, Ris-Orangis et Brétigny-sur-Orge.

L’enveloppe votée lors du conseil départemental correspond donc à l’entretien et à la rénovation des cent collèges essonniens. « Notre patrimoine est vieillissant, tous les collèges ont une moyenne d’âge de 44 ans. Le dernier collège du département, soit le centième, est celui de Lardy construit il y a 15 ans. Nous devons nous adapter à l’évolution de l’enseignement, proposer des espaces plus modulaires et connectés », souligne le président du Conseil départemental, François Durovray. C’est dans cette optique qu’un appel à manifestation d’intérêt va bientôt être lancé. Intitulé « Mon collège du XXIe siècle », il a pour objectif de prendre en compte « les spécificités des collèges et leur ancrage dans des territoires très différents, pour mieux accompagner et inclure les élèves. On travaille autour du collège de demain ».

____________________

Les chantiers de grande ampleur : Louis-Pasteur à Brunoy, Léonard-de-Vinci à Guigneville, Jean-Moulin à La Norville, Jean-Mermoz à Savigny-sur-Orge, Mondétour aux Ulis, Jean-Moulin à Verrières-le-Buisson et Félix-Esclangon à Viry-Chatillon. Celui de Méréville également, qui sera en chantier dès 2021.

____________________

Retrouvez l’intégralité de cet article dans notre journal ou notre édition numérique du jeudi 4 juillet.

LAISSER UNE RÉPONSE