Vaugrigneuse : Un collectif participatif comme alternance politique

Vaugrigneuse : Un collectif participatif comme alternance politique

0
PARTAGER

Afin de présenter une liste aux élections muncipales de 2020, des élus ont décidé de créer un collectif politique participatif.

La municipalité serait-elle en pleine partie de chaises musicales ? Il y a une quizaine de jours, c’est Thérèse Blanchier, première adjointe, qui présentait sa démission. Aux côtés de Patrice Riberty (adjoint à l’urbanisme, à l’environnement et aux travaux), et des conseillers municipaux Joelle Lemaitre, Stephane Daudier et Denise Laurent-Lescasse, elle a créé le collectif Vaugrigneuse 2020. Une décision prise, non pas à un désaccord, mais avec l’envie de mieux faire. « Nous voulons êtres plus participatifs, plus à l’écoute, recréer le lien social qui n’existe pas actuellement, explique Thérèse Blanchier, porte-parole du groupe. Proposer plus de communication et plus de transparence. » Composé d’une quinzaine de personnes, dont six élus, le collectif entend « impliquer les habitants dans la construction du programme puis dans la gestion de la commune ».

Pour ce faire, l’équipe organise des ateliers citoyens, où chacun est invité à s’exprimer. « Par petit groupe, il est plus facile de partager », argumente l’ex-adjointe. Parmi les points sur lesquels la nouvelle équipe voudrait travailler : la vie associative. « Il n’y a que deux associations à Vaugrigneuse, c’est révélateur, s’exprime Thérèse. Le problème est que les gens travaillent loin et ne rentrent que pour dormir… Il est difficile de réussir à faire s’investir les habitants dans la commune. »

Mélina Fritsch

• Une réunion citoyenne est prévue le 5 mars, inscrivez-vous ici.

LAISSER UNE RÉPONSE