Essonne : deux jeunes interpellés le 14 juillet à Angerville

Essonne : deux jeunes interpellés le 14 juillet à Angerville

0
PARTAGER
La communauté de brigades de gendarmerie d'Angerville.

La soirée du dimanche 14 juillet a été bien occupée pour les gendarmes de la communauté de brigades d’Angerville-Méréville. Tout a commencé vers 22h30 avec un attroupement devant l’épicerie. Une patrouille de la gendarmerie demande aux personnes présentes de faire moins de bruit afin de ne pas déranger le voisinage.

Ils sont alors pris à partie et subissent des outrages de la part d’une poignée d’individus. La situation se tend rapidement et, à 12 contre deux gendarmes, les militaires se replient dans un premier temps.

La soirée était alors loin d’être finie. Ils retrouvent un peu plus tard deux des jeunes les plus virulents, dont un hélas très défavorablement connu de leurs services, au volant d’un véhicule volé. Là encore, ils doivent faire face à des outrages et rébellion mais parviennent cependant à interpeller les deux majeurs de 18 ans.

Placés en garde à vue dans la nuit de dimanche à lundi, ils ont été déférés mardi par le représentant du Procureur de la République. Le premier individu fait face à des charges d’outrage, rébellion, recel de vol ainsi que transport et détention de produits stupéfiants. Le second fait lui face à des charges de destruction par moyen dangereux de biens privés. Il avait en effet mis le feu à une benne de chantier aux abords du gymnase Gabriel-Thirouin.

Leur comparution immédiate prévue mercredi 17 juillet n’a pas eu lieu. Le premier individu a été placé sous mandat de dépôt et restera en prison jusqu’à l’audience du lundi 19 août prochain. Le second a été placé sous contrôle judiciaire.

LAISSER UNE RÉPONSE